Un peu de réflexivité : la notion de patrimoine

Aujourd’hui, au séminaire épistémologique qu’organise Patrima, j’ai proposé pour la discussion le texte suivant. Il nous avait été demandé – non pas de définir mais – de présenter la manière dont la notion de patrimoine est utilisée dans chacun de nos travaux de recherche, en fonction de notre sujet et de notre appartenance disciplinaire. J’ai obtenu l’autorisation de publier mon texte sur le carnet.

Contrairement à mes camarades du projet Patrima, je ne travaille pas directement sur des objets patrimoniaux mais indirectement : à la fois mon sujet d’étude et mon corpus sont les programmes de télévision sur le patrimoine. Continuer la lecture de « Un peu de réflexivité : la notion de patrimoine »

Manières de lire, manières de comprendre

J’ai constaté aujourd’hui que la discipline dans laquelle on s’inscrit nous entraine parfois à lire les travaux d’autres disciplines selon nos habitudes de lecture, et donc de les décoder selon nos dénominations et nos catégories propres. Continuer la lecture de « Manières de lire, manières de comprendre »