Titre trompeur

Je parlais dans le dernier billet d’un phénomène que j’avais constaté dans mes archives audiovisuelles : l’usage anachronique de certains termes par les conservateurs de l’INA dans le renseignement des notices qui accompagnent chaque programme.
J’avais mentionné l’exemple du terme « patrimoine » qui a été abusivement employé pour qualifier des sujets à une époque où le terme n’était pas d’un usage courant. Continuer la lecture de « Titre trompeur »

Les notices de l’inathèque (2)

Dans le précédent billet, j’expliquais ce qu’est une « notice » de l’inathèque. Je vais maintenant préciser leur utilité, les problèmes que posent certaines d’entre elles. Plusieurs questions me sont venues à force de lire ces notices et j’ai fini par être curieux de la manière dont elles sont été renseignées par les personnels de l’INA. Continuer la lecture de « Les notices de l’inathèque (2) »

Les notices de l’inathèque (1)

Ce billet sera divisé en deux en raison de sa longueur. Les remarques préalables qui devaient me servir à expliquer ce qu’est une « notice » de l’inathèque ont pris une place plus longue que prévue. Or cela constitue tout de même un aperçu pas inutile sur le travail concret de la recherche (au sens premier) dans les fonds de l’INA, et justifie de constituer un billet séparé.

Comment travaille-t-on à l’inathèque quand on est chercheur et apprenti chercheur ? Ce billet se propose d’y répondre à travers l’étude d’un outil de recherche développé par l’INA (qui doit ici être vu comme un centre d’archives) et qui devient également source pour le chercheur : il s’agit de la notice de programme. Continuer la lecture de « Les notices de l’inathèque (1) »

De la matérialité

Matérialité des sources ; la matérialité dans le sujet

Une ambiguïté réside dans mon sujet de recherche tel que formulé aux tous débuts de ma thèse. L’association des deux termes « patrimoine et télévision » sans explication autre que la période d’étude (« des origines aux années 1980 ») porte la confusion du sens de patrimoine. Plus précisément, de quel patrimoine s’agit-il ? Continuer la lecture de « De la matérialité »