A propos de la thèse (2) Un rite de passage

Un rite de passage

En écho au précédent billet de cette série « à propos de la thèse », je voudrais aborder ce sentiment qui ne s’est affirmé que tardivement chez moi : celui de vivre la thèse comme un rite de passage.

La thèse, je l’ai d’abord vue comme un aboutissement. Continuer la lecture de « A propos de la thèse (2) Un rite de passage »

Qu’est-ce qu’un.e historien.ne des médias ?

Je fais régulièrement le constat que nous ne sommes pas nombreux dans la communauté historienne à travailler sur les médias. Je le vois particulièrement sur internet où, entre twitter et le blogging scientifique, les historiens des médias sont rares, surtout à côté des sociologues, sémiologues, chercheurs et sciences de l’information et de la communication. Je me sens parfois seul avec mes problématiques historiennes et mes sources audiovisuelles. Continuer la lecture de « Qu’est-ce qu’un.e historien.ne des médias ? »

A propos de la thèse (1) Même si l’envie n’est pas là

Même si l’envie n’est pas là

Tous les docteurs et doctorants que j’ai croisé me l’ont confirmé : la rédaction est la partie la plus difficile de la thèse. J’ai d’ailleurs constaté avec amusement qu’ils/elles s’enquièrent plus volontiers de mon état d’esprit et de l’avancement de ma thèse depuis qu’ils savent que j’ai entamé la rédaction – et il me semble qu’ils le fassent avec cette légère pointe de compassion mêlée de pitié caractéristique de ceux-qui-sont-passés-par-là, mais il est possible que j’affabule. Continuer la lecture de « A propos de la thèse (1) Même si l’envie n’est pas là »

Patrimoine et télévision

Le carnet s’appuie sur une thèse de doctorat en histoire contemporaine qui croise deux objets : l’histoire de la télévision et le patrimoine matériel (bâti et artistique). Le sujet de thèse est inséré dans un projet pluridisciplinaire autour du patrimoine matériel (Labex Patrima). Continuer la lecture de « Patrimoine et télévision »